affiche_weareable

Actualités

Weareable Festival

16 Fév , 2016   Gallery

La semaine dernière s’est tenu le WeAreAble FashionTech Festival à la Gaîté Lyrique. Je n’ai pas manqué d’y faire un tour évidemment, les pièces exposées étant particulièrement alléchantes !

Comme d’habitude, je vous fais ici un petit retour d’impressions avec ce qui m’a le plus plu lors de cet événement.

Tout d’abord, la fameuse Spider Dress d’Anouk Wipprecht, réalisée avec Intel Edison, était présente. Depuis le temps que je l’admire de loin, il était très intéressant de la contempler de près. J’en ai profité pour faire une petite vidéo du rendu réel. On constate que les petits servos moteurs qui animent les « pattes de l’araignée » ne sont pas aussi fluides que dans la vidéo officielle mais c’est plutôt normal avec ce type de moteurs.

La veste musicale d’Ylenia Gortana, nous a présenté un concept réalisé avec une LilyPad Arduino. Grâce à des carrés de tissu conducteur, on peut composer sa propre musique en jouant avec son corps, tel que le présente cette vidéo. Dans le même genre, on retrouvait le kimono musical de Lise Sansen, tissé de fils conducteurs qui servent de « cordes instrumentales ». Le rendu est très poétique, comme on le voit dans sa vidéo.

J’ai particulièrement apprécié la performance d’Ece Ozalp, What is Real?, bien que cela n’est pas tout à fait de la fashion tech à mon sens…c’est un vidéo mapping très intéressant et enivrant mais la robe, bien que d’un style futuristique, est toute blanche et ne porte pas la technologie en elle. Pas très wearable tout ça, ahah !

Enfin, il fallait bien que je parle aussi de Ninela Ivanova et sa collection de vêtements faits à partir de champignons, car cela m’a fortement fait pensé à un ami expert en kumbucha qui arrive à faire pousser des feuilles de tissus à partir de cette variété de champignon. Autre projet étonnant, la robe « peau » de Local Androids, qui réagit comme un organisme vivant avec un col qui se gonfle, des veines qui reflètent le battement du coeur dans une matière proche de la peau humaine.

Il y avait plein d’autres projets intéressants donc je vous mets quelques photos supplémentaires mais vous avez déjà eu mes coups de cœurs ^^ Cet événement a été très riche en conférences, notamment à la journée séminaire de l’atelier néerlandais, et ateliers également. C’est un plaisir de voir que de plus en plus de gens sont intéressés par le croisement de la mode et les nouvelles technologies. Cela aura sûrement inspiré de nombreux créateurs et suiveurs qui aideront au développement de ce secteur. J’ai hâte de voir de nouvelles choses dans ce domaine, l’avenir est prometteur !


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *